Actualités

Mercredi 8 mars 2017 : journée mondiale du rein au Centre Hospitalier

23 février 2017 aucun commentaire , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pour la troisième année consécutive, le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc et CALYDIAL prennent part à la Journée Mondiale du rein afin de donner un coup de projecteur sur les risques liés aux maladies rénales.

 

Engagés dans les actions de sensibilisation et de prévention des maladies rénales, le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc et CALYDIAL se mobilisent, cette année encore, pour relayer localement la « Journée Mondiale du rein ».

Ces deux établissements proposeront information et dépistages gratuits,

  • Le mercredi 8 mars de 10h à 18h à Lyon, au Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc, 20 quai Claude Bernard, 69007 (Salles de réunion, au rez-de-chaussée)

 

  •  Le jeudi 9 mars de 10h à 18h, à Vienne, au Centre Hospitalier Lucien Hussel de Vienne (Hall d’accueil)

 

Dans le cadre de cette journée, bénéficiant du soutien de la FNAIR (Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux), seront proposés :

  • Information sous forme d’ateliers notamment diététiques
  • Mesure de la pression artérielle
  • Prélèvements urinaires pour détection de présence d’albumine
  • Prélèvements sanguins pour dosage de la créatinine

 

NB : la réalisation des prélèvements sera possible grâce au concours du centre de prélèvements du Laboratoire d’Analyses Médicales du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc à Lyon et du Laboratoire du Centre Hospitalier de Vienne.

Une équipe de médecins, infirmières, diététiciennes, spécialistes de la maladie rénale des deux établissements se tiendra à la disposition du public pour répondre à ses questions.

 

Les maladie rénales chroniques aujourd’hui

Les maladies rénales chroniques (atteinte irréversible des reins) sont à 50% liées au diabète et pour 25% à l’hypertension. Elles sont la conséquence du mode de vie actuel : sédentarité, allongement de la durée de vie et accroissement du nombre de cas de diabète, d’hypertension et d’obésité.

En France, près de 3 millions de personnes sont atteints de ses pathologies et 70 000 sont contraintes à un traitement par greffe ou dialyse. En raison d’un diagnostic tardif, 30% des patients arrivent en urgence en dialyse, une nécessité lorsque les reins ne fonctionnent plus. Le dépistage est donc une question de santé publique. En effet, même si les maladies rénales sont le plus souvent silencieuses, elles peuvent être détectées et leur évolution ralentie, voire stoppée par des médicaments et des règles hygiéno-diététiques simples.

 

Pour en savoir plus sur cette journée, téléchargez le programme si-dessous

Programme Journée du rein – 8 mars 2017 

Rédiger un commentaire

de novembre 2016 à avril 2017