Dossier

Intervention de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur – Maire de Lyon à l’occasion de notre soirée anniversaire Vendredi 23 novembre 2012

10 décembre 2012 aucun commentaire ,

Monsieur le Président de l’association du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc

Madame la Directrice Générale,

Madame la Présidente de la Commission Médicale d’Etablissement,

Monsieur le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé,

Madame la Conseillère Générale

Monsieur le représentant du Cardinal Philippe Barbarin,

Mesdames et messieurs les membres du Conseil d’administration,

Mesdames, Messieurs,

Je suis très heureux d’être présent à vos côtés aujourd’hui pour célébrer le 10ème anniversaire du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc. C’est l’occasion de revenir sur l’histoire de cet hôpital, une histoire profondément liée à l’histoire de Lyon et aux mutations du paysage sanitaire de ces dernières années.

Nous bénéficions à Lyon d’une grande tradition de santé qui s’articule autour de trois piliers : l’université, l’hôpital et l’entreprise. Le dynamisme et la capacité d’innovation de chacun de ces acteurs ont permis le développement d’un pôle d’excellence mondial dans le domaine de la santé.

Pour être fidèles à la tradition de santé lyonnaise et renforcer le dynamisme et l’attractivité de notre agglomération dans ce domaine, nous devons continuer à innover, nous devons inventer l’avenir. Je crois que l’une des grandes forces du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc réside justement dans cette capacité d’innovation.

Avant les autres, vous avez compris les défis auxquels était confronté l’hôpital moderne, en pariant sur le rapprochement de Saint Joseph et de Saint Luc.

Pour y parvenir, vous avez su placer l’intérêt général au dessus des intérêts particuliers. Vous avez su vous retrouver autour d’un socle de valeurs communes, liées à votre histoire, votre tradition catholique et votre volonté de construire un hôpital ouvert à tous.

Vous avez ainsi démontré votre capacité d’adaptation aux exigences de la médecine moderne et de l’hôpital du 21ème siècle. Un hôpital qui se doit d’allier humanisme, qualité du service rendu aux patients, performance médicale et recherche d’efficience médico-économique.

Durant ces dix dernières années, le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc a été le terrain d’importants changements et de grandes évolutions. Réunis autour d’un projet commun, vous avez du apprendre à vivre ensemble, dans ce nouveau lieu, avec des équipes d’origine diverses, une culture chirurgicale d’un côté, une culture plus médicale de l’autre, dont on trouve encore parfois des traces. J’ai conscience de l’ampleur du travail accompli, de telles réorganisations ne sont jamais simples à mettre en œuvre.

D’autant plus que ces évolutions ont été conduites dans un contexte marqué par de profondes réformes des hôpitaux qui ont du s’adapter à de nouvelles organisations et à de nouveaux modes de financement. Comme les autres établissements hospitaliers, vous avez progressivement intégré dans votre fonctionnement la notion d’efficience médico-économique, tout en vous engageant dans la voie du retour à l’équilibre financier. Tout ceci demande des efforts considérables à l’ensemble de la communauté hospitalière.

Vous pouvez être fiers du chemin parcouru. Vous avez su relever ce défi de la modernisation en transformant en profondeur vos organisations.  Vous avez su conserver vos valeurs et rester un hôpital à taille humaine, qui accorde une attention particulière à la qualité de prise en charge de ses patients.

Ces valeurs d’altruisme, d’humanité et de prise en compte du malade sont profondément inscrites dans l’histoire de votre établissement. Une histoire qui continue de s’écrire dans le prolongement d’une aventure médicale et humaine initiée il y a plus d’un siècle.

Parmi les enjeux d’avenir, il conviendra de s’adapter à un environnement sanitaire en pleine mutation. La fermeture de l’Hôtel Dieu, la modernisation de l’Hôpital Edouard Herriot, le déménagement de la Clinique du Tonkin, la concurrence du secteur privé et les nouvelles attentes des patients, sont autant d’éléments à prendre en compte que d’opportunités à saisir.

Pour relever ces nouveaux défis, le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc place l’innovation au centre de ses réflexions. C’est d’ailleurs dans cette perspectives que sont conduits les projets actuels pour créer une unité de chirurgie neuro-vasculaire, développer la maternité et la chirurgie ambulatoire ou conforter le service des urgences et des soins critiques en centre ville.

Bénéficiant d’une implantation stratégique au cœur de notre agglomération, le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc, a toujours cherché à s’ouvrir sur l’extérieur. Dans ce domaine également, vous avez a été précurseurs, en développant de grandes synergies avec de multiples partenaires, publics et privés. On peut citer un partenariat fort avec l’Hôpital de Fourvière qui est un vrai succès, des accords de coopération avec le Val Rosay et le Centre Léon Bérard.

Pour ma part, je tiens à souligner les projets de coopérations en cours avec les Hospices Civils de Lyon qui constituent un partenaire naturel du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc pour renforcer l’offre de soins publique. C’est pourquoi, nous souhaitons nous engager dans une nouvelle étape de rapprochement en constituant un Groupement de coopération sanitaire de moyens, dans lequel seraient progressivement incluses des activités médicales communes, et en premier lieu le regroupement des services de Brûlés. 

Ces collaborations sont indispensables au maillage de notre territoire. La présence d’un hôpital public performant en centre ville est à mon sens essentiel pour offrir à nos concitoyens une offre de soins accessible et de qualité. En tant que Maire de Lyon, je veux que persiste, au cœur de la ville une offre de soins publique. Or, le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc avec son statut à but non lucratif, permet d’offrir, sans reste à charge un accès aux soins à tous.

Je veux donc vous dire ma satisfaction et mes remerciements ; le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc a connu une modernisation sans précédent. Avec plus de 24 000 entrées par an, 36 000 passages aux urgences, 111 000 consultations, Saint Joseph Saint Luc développe à la fois une médecine de pointe et de proximité qui font la renommée de cet établissement.

Pour autant, je reste particulièrement attentif aux restructurations actuellement en cours au sein de cet établissement. C’est pourquoi, je terminerai en m’adressant au Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé pour lui dire toute l’importance que j’accorde aux projets de développement du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc.

Je vous remercie.

Rédiger un commentaire

De novembre 2012 à avril 2013