Dossier

Trois questions à… Sylvie Meyran, Présidente de la Commission Médicale d’Etablissement.

12 novembre 2012 aucun commentaire

Sylvie Meyran est la présidente de la Commission Médicale d’Etablissement.

Vous êtes arrivée en 1999, vous êtes actuellement chef du Service de Médecine d’Urgence (SMU) et Présidente de la Commission Médicale d’Etablissement, quel regard portez-vous sur l’hôpital aujourd’hui ?

Durant ces 10 dernières années, notre centre hospitalier a été le terrain d’importants changements, de grandes évolutions :

Nous avons su innover dans nos organisations de travail : regroupement des spécialités, création des centres de responsabilité médicaux et chirurgicaux impliquant le corps médical dans la gestion de notre établissement.

Nous avons également évolué pour optimiser la prise en charge de nos patients en développant des secteurs d’activité : prise en charge ambulatoire, création d’une Unité de Soins Continus, création d’une unité de médecine polyvalente rattachée aux urgences, mise en place d’une équipe mobile de gériatrie, d’une équipe mobile s’impliquant auprès des patients en situations d’exclusion (réseau rue hôpital).

Notons enfin les évolutions également techniques avec, à titre d’exemple, l’informatisation du dossier patient et la mise en place d’une télé radiologie….

Toutes ces évolutions ont été rendues possibles grâce à l’implication forte et l’engagement de la communauté médicale du centre hospitalier.

Votre élection en tant que Président de la Commission Médicale d’Etablissement intervient l’année des 10 ans de l’hôpital. Est-ce une fierté pour vous de porter cette mission ?

La Commission Médicale d’Etablissement a depuis la loi HPST « Hôpital, Patients, Santé, Territoire » de 2009 un rôle majeur dans l’élaboration de la politique d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et également une forte responsabilité dans l’élaboration de projets relatifs aux conditions d’accueil et de prise en charge des usagers.

Ces domaines de compétence de la Commission Médicale d’Etablissement correspondent pleinement à mon approche professionnelle et à mon engagement dans notre hôpital, d’où mon souhait de m’impliquer dans cette mission. Celle-ci ne peut cependant se concrétiser qu’avec une forte cohésion du corps médical de notre centre hospitalier.

 Que souhaitez-vous au corps médical et à l’hôpital pour la décennie à venir ?

L’avenir du centre hospitalier est fait de projets, d’espoir mais également d’incertitudes.

Nous sommes tributaires d’une évolution importante du paysage sanitaire de notre ville, d’ un secteur très concurrentiel, de contraintes financières.

Notre centre hospitalier doit rester un établissement attractif pour de jeunes médecins.

Le corps médical a pu jusqu’à présent développer ses compétences, son savoir-faire dans un établissement à taille humaine. Je souhaite que nous puissions continuer sur cette voie et poursuivre notre engagement auprès des patients.

Rédiger un commentaire

De novembre 2012 à avril 2013