Qu’est-ce que l’hypnoanalgésie ?

4/5 - (1 vote)

L’hypnoanalgésie encore appelée l’antalgie-hypnose est une solution utilisée pour aider à combattre la douleur. Elle peut se pratiquer pour différents types de douleurs et ceci que ce soit chez un adulte ou chez un enfant. Elle peut soit remplacer un traitement médical ou le compléter. Tout dépend du genre de douleur dont souffre le patient ainsi que de la maladie à laquelle il est associé. Comment fonctionne cette pratique ? Comment la réaliser ? Voici ci-dessous les informations essentielles à connaître sur ce type de pratique.

Quelles sont les particularités de l’hypnoanalgésie ?

Il s’agit d’une pratique par laquelle l’hypnose est utilisée pour traiter une douleur en vue de soulager le sujet souffrant. Autrement dit, le professionnel praticien passe par l’hypnose pour entraîner le patient dans un second état dans lequel sa conscience des choses est modifiée. Ce dernier perçoit alors les choses autrement que dans son état habituel.

L’hypnoanalgésie agit sur les douleurs pour diminuer son intensité. Elle permet aussi de modifier l’interprétation que le sujet souffrant fait de son mal sur le plan émotionnel. Elle l’aide à garder un souvenir assez positif de sa douleur. Cette pratique peut se réaliser aussi bien dans les hôpitaux que dans les centres de santé. Elle peut s’effectuer de diverses manières en fonction du problème de chaque patient. Le toucher, la musique ainsi que les équipements de contre-stimulation sont les méthodes que les praticiens utilisent très souvent pour soulager leur patient.

Qui peut réaliser une hypnoanalgésie ?

Pour suivre une telle thérapie, il est fortement conseillé de chercher à voir un spécialiste de la santé qui a suivi des formations dans le domaine de l’hypnose de type thérapeutique. Le praticien choisi, doit avoir des compétences avérées dans le domaine dans lequel la douleur est liée. Ainsi dit, pour les sujets qui souffrent de douleurs dentaires par exemple, ils doivent voir un médecin-dentiste ayant fait une formation à la thérapie de l’hypnose ou à l’hypnoanalgésie.

Pour les personnes qui souhaitent réduire des douleurs cardiaques, ils doivent se diriger vers un cardiologue ayant été formé à cette pratique. Pour les spécialistes de santé qui souhaitent suivre des formations en antalgie-hypnose, de nombreuses écoles et universités proposent cette formation. Parmi celles-ci, l’on distingue :

  • Hypnodissey,
  • IFH (Institut Français d’hypnose),
  • Les DU d’hypnose de Toulouse, de Bordeaux, de Montepellier, de Pitié Salpêtrière ainsi que de Paris,
  • L’institut Milton Erickson.

Ce sont les meilleurs centres pour apprendre tout ce qu’il faut pour devenir un bon praticien de l’hypnoanalgésie. Certains de ces centres n’offrent leur formation qu’aux médecins. D’autres acceptent à la fois les médecins ainsi que les autres spécialistes dans le domaine de la santé (les infirmiers, les sages-femmes, les aide-soignantes…).

Sur quels genres de douleurs peut agir cette thérapie ?

L’antalgie hypnose peut intervenir sur différentes formes de douleurs : qu’elles soient aiguës, légères, chroniques ou ponctuelles. En ce qui concerne les maux chroniques, l’hypnoanalgésie peut être utilisée dans les cas de lombalgies, de migraines, et des douleurs liées aux nerfs et aux articulations. Cette pratique peut également être utilisée comme anesthésie pour empêcher les patients d’avoir mal au cours de la réalisation de certains soins.

Il s’agit notamment de la prise de sang, des vaccins, des prélèvements, du nettoyage de plaie, de la fibroscopie, de la biopsie, de la ponction lombaire, etc. Par ailleurs, l’hypnoanalgésie intervient aussi en pédiatrie afin d’apaiser ou de diminuer l’anxiété ou la douleur chez l’enfant pendant les soins médicaux ou après une opération.

Comment se déroule une séance d’hypnoanalgésie ?

En général, une séance d’antalgie-hypnose se déroule pendant environ 20 à 45 min et elle suit différentes étapes. Au cours de la première étape, le praticien fait une analyse de l’état du patient pour voir comment agir pour le soulager. Ce dernier profitera pour expliquer au patient les principes de la thérapie, s’il ne l’a jamais fait ainsi que la façon dont se dérouleront les différentes séances. Après cette phase, le praticien de l’hypnoanalgésie pourra commencer le traitement à la prochaine séance.

Le traitement se fait en 3 temps, notamment l’induction, la cure thérapeutique ainsi que la réassociation. La phase de l’induction consistera à modifier l’état de conscience du patient en recourant à diverses techniques s’appuyant sur la perception sensorielle. Une fois que le sujet souffrant est entré dans cet état second, l’hypnothérapeute pourra commencer la cure hypnotique. Au cours de cette étape de la séance de l’hypnoanalgésie, ce dernier doit faire des suggestions sur mesure à son patient afin d’activer son imaginaire. Ainsi, il pourra oublier sa douleur et penser à de meilleures choses.

Grâce au travail du thérapeute, ce dernier peut aussi arriver à s’auto-hypnotiser pour faire disparaître la douleur une fois chez lui. La dernière étape de la séance de l’hypnoanalgésie, c’est l’étape de la réassociation. Elle consistera à faire revenir le patient dans l’état normal de conscience. L’hypnothérapeute peut à la suite de cette phase proposer un débriefing ou un approfondissement de la séance en fonction de l’orientation qu’il désire donner à sa thérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *