Comment se passe la pose d’un stent coronaire ?

5/5 - (1 vote)

Le stent coronaire est un matériel utilisé en cardiologie ainsi qu’en vascologie pour empêcher l’obstruction des vaisseaux. Il peut être installé sur les vaisseaux qui pompent le sang vers le cœur en cas d’affections diverses. Toutefois, son installation exige certains préalables. Quelles sont les spécificités de ce dispositif ? Comment réaliser sa pose efficacement ? Voici ci-dessous les détails importants à connaître sur cet équipement médical.

Quelles sont les particularités du stent coronaire ?

Encore nommé endoprothèse ou prothèse endocavitaire, le stent coronaire est une sorte de petit tube ou de ressort qu’on met à l’intérieur des artères. Comme une armature, il aide à garder l’artère ouverte. Ce dispositif est doté de quelques millimètres de diamètre ainsi que d’une longueur de plusieurs centimètres. Il est généralement proposé en métal. Le stent coronaire se dit de ce type de tube destiné pour les artères du coronaire.

Ce dispositif médical est en général conçu en inox. Mais il existe des modèles fabriqués avec de l’acier polylactique ou avec un polymère biodégradable, qui au bout de 3 à 5 ans, sera assimilé par la paroi des artères. Il est possible également de trouver des stents coronaires enveloppés de médicaments capables d’empêcher la prolifération des cellules. Ces stents sont dits actifs. Ils ont pour particularité d’améliorer le processus de la cicatrisation.

Ainsi, les possibilités d’une ré-obstruction des artères (resténose) seront réduites. De nombreux médicaments sont utilisés pour enrober ces types de stent. Mais les plus fréquemment utilisés sont conçus à partir de l’Everolimus, un produit avec de puissantes vertus sur le dispositif immunitaire.

Dans quels cas est-il nécessaire de poser le stent coronaire ?

La pose du stent coronaire se réalise souvent dans les cas suivants :

  • Pathologies coronaires,
  • Lésion nécrotique des tissus du myocarde,
  • Angine au niveau de la poitrine,
  • Athérosclérose.

L’installation du stent coronaire aidera à déboucher ou à ouvrir les artères afin qu’elles puissent bien convoyer le sang ainsi que l’oxygène vers le cœur. Cette opération se déroule au cours d’une angioplastie des artères transluminales. Il s’agit d’une intervention chirurgicale réalisée pour modifier un vaisseau sanguin.

Comment se déroule l’installation du stent coronaire ?

Pour poser un stent coronaire, il faut des préalables pour que l’opération se passe correctement et que cela soit sans danger pour le sujet souffrant. D’abord, le spécialiste traitant fera passer des examens sanguins d’évaluation de la coagulation au patient. Il devra aussi vérifier la numération de sa structure sanguine ainsi que ses fonctions rénales. Une fois ces examens effectués, il pourra prescrire au patient des médicaments antiplaquettaires associant à la fois le clopidrogel et l’aspirine avant l’intervention.

La pose du stent coronaire se fera à la fin du traitement. L’opération se fera sous une anesthésie locale. Le spécialiste fera aussi une injection au patient pour pouvoir identifier clairement la zone malade. Avant de placer le stent, le spécialiste insère une sonde dotée d’un ballonnet à l’intérieur de l’artère sténose. Il pousse la sonde jusqu’à l’envoyer au niveau de la partie qui a rétréci. Puis, il gonfle le ballonnet afin de détruire les tissus athéromateux qui obstruent l’artère.

Une fois que le dépôt fibreux sera écrasé, il procédera au retrait du ballonnet avant de mettre en place le stent pour garder l’artère bien ouverte pour un fonctionnement optimal.

Que faire après l’installation d’un stent coronaire ?

Après la réalisation de l’opération, le patient restera hospitalisé pendant 2 à au plus 3 jours. Il faut rappeler que la réaction de l’organisme humain vis-à-vis d’un traitement diffère d’un individu à un autre. Avant sa sortie de l’hôpital, et pendant le mois qui suivra l’intervention, le patient opéré devra faire l’échographie-doppler pour contrôler la perméabilité du dispositif inséré. Ce dernier devra continuer à utiliser les médicaments antiplaquettaires qu’il avait pris avant l’opération de mise en place du stent coronaire pendant un certain moment. Cela ira jusqu’à plusieurs mois.

Le chirurgien traitant pourra dire quand arrêter. À l’arrêt des traitements antiplaquettaires, le patient devra également prendre de l’aspirine pendant quelque temps afin de permettre une meilleure fluidité du sang. Différents examens seront demandés par le spécialiste traitant au fil du temps afin de suivre le processus de cicatrisation. Ainsi dit, trois à six mois après l’intervention, un examen sera fait pour vérifier le fonctionnement du cœur. Cet examen sera recommandé chaque année, et ceci à vie.

Après l’installation d’un stent coronaire, il est important de suivre de bonnes habitudes de vie. Il faudra s’assurer de manger sain et équilibré. En effet, une mauvaise alimentation est à la base de la formation des tissus graisseux dans les artères. Il faudra arrêter de fumer et de trop boire. L’excès d’huile, de sucre et de sel sera aussi à éviter. Privilégiez la consommation de fruits et de légumes. La pratique d’une activité sportive régulière est également indispensable pour éviter une récidive. Cela aidera à diminuer les mauvaises graisses qui se stockent dans l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *