Mesurez votre santé auditive grâce à l’audiogramme

5/5 - (1 vote)

Contrairement à d’autres organes qui manifestent instantanément leurs problèmes, la santé auditive est quant à elle beaucoup plus discrète. Ses manifestations en cas de troubles ou de dysfonctionnements sont souvent progressives en intensité ce qui ne permet pas de vite déceler une quelconque anomalie. Néanmoins, il existe des tests auditifs qui peuvent aider à évaluer la santé auditive. Ceux-ci, à travers un audiogramme, permettent de renseigner sur l’état de fonctionnement du système auditif. Audiogramme et santé auditive, on en parle dans cet article.

Qu’est-ce qu’un audiogramme ?

Pouvant se présenter sous forme de tableau ou de graphique, l’audiogramme est le résultat d’un test auditif. Il peut être réalisé pour diagnostiquer les problèmes d’audition chez une personne, évaluer la perte auditive et éventuellement, recommander des traitements appropriés. Les résultats présentés par un audiogramme sont obtenus après un test auditif appelé audiométrie. Ce dernier, de différents types, évalue la capacité d’une personne à entendre des sons d’intensité variés. Ainsi, lors du test, le patient écoute des sons à différentes fréquences et volumes. En fonction de ce qu’il entend, un tableau ou un graphique représentatif est réalisé afin d’obtenir un audiogramme. Les résultats présentés par un audiogramme sont des données utiles pour les professionnels de la santé auditive tels que les médecins ORL et les audiologistes, car ce sont elles qui permettent de poser un diagnostic sur l’état de fonctionnement des oreilles du patient.

Lire aussi :  Mal de dent mais le dentiste ne voit rien : que faut-il savoir ?

Pourquoi réaliser un audiogramme ?

Comme la plupart des résultats d’examens, l’audiogramme permet d’orienter l’interprétation du professionnel de la santé sur l’état de fonctionnement du système auditif du patient. Ainsi, il peut aider à dépister une perte de l’audition ou d’autres problèmes auditifs. Aussi, en fournissant des informations détaillées sur les capacités auditives d’un patient, l’audiogramme peut aider à l’établissement d’un diagnostic précis en vue de corriger les problèmes révélés. C’est également un outil de suivi de l’évolution de l’audition, car ses résultats peuvent servir à surveiller la progression des capacités auditives d’un patient notamment dans l’utilisation d’un appareil auditif.

Qui pour mesurer votre santé auditive grâce à l’audiogramme ?

Seuls des professionnels de la santé auditive sont habiletés à réaliser un audiogramme. Ainsi, pour évaluer votre audition, vous pouvez consulter un audiologiste. Celui-ci est spécialisé dans l’évaluation, le diagnostic et le traitement ou la gestion des troubles de l’audition. En plus de réaliser les tests auditifs, l’audiologiste peut interpréter les audiogrammes et recommander des solutions. Le médecin ORL et l’audioprothésiste sont également d’autres professionnels de la santé qui peuvent évaluer les pertes auditives et proposer des solutions appropriées. Cependant, des trois spécialistes ci-dessus cités, seul l’audioprothésiste peut fournir des appareils auditifs. Quant au médecin ORL, il peut traiter les problèmes d’oreille alors que l’audiologiste ne recommande que des solutions.

Comment prendre soin de sa santé auditive ?

Si l’audiogramme peut aider dans le traitement des problèmes de l’audition, il est tout de même recommandé d’agir sur soi-même pour prendre soin de sa santé auditive. Ainsi, les risques de développement de troubles auditifs seront moindres et les recours à l’audiogramme ne seront qu’à des fins d’évaluation de l’audition. Pour ce faire, l’un des gestes les plus simples à faire pour prendre soin de son audition est de réduire l’exposition au bruit. Cela consiste à éviter les endroits bruyants ou à défaut, utiliser des équipements de protection tels que les bouchons ou les casques anti-bruit. Une autre manière de prendre soin de votre santé auditive est de pratiquer une écoute sûre. Celle-ci consiste à régler le volume à un niveau modéré lors de l’utilisation de dispositifs audio (écouteurs, casques, enceinte…) et à éviter une écoute prolongée. Un mode de vie sain qui évite le développement de problèmes de santé pouvant affecter l’audition (diabète, hypertension artérielle) est également un moyen pour préserver sa santé auditive. Outre ces dispositions, il est recommandé de faire régulièrement des bilans auditifs réguliers afin de suivre l’évolution de votre santé auditive.

Lire aussi :  Choisir son assurance santé : les critères clés à prendre en compte

Laisser un commentaire