Cancer du côlon : soins et prise en charge

Noter cet article

Encore appelé cancer colorectal, le cancer du côlon est un type de cancer qui se développe dans le gros intestin ou au niveau du rectum. C’est l’un des cancers les plus fréquents dans le monde, car le risque d’en développer un augmente avec l’âge et ceci, indépendamment du sexe de l’individu. Cependant, bien qu’il constitue une affection sérieuse, le cancer du côlon peut être complètement traité lorsqu’il est dépisté à temps. Quels sont les soins médicaux à visée de traitement du cancer du côlon et qu’en est-il de la prise en charge sociale ?

Vue d’ensemble du cancer du côlon

Le cancer du côlon est une pathologie qui consiste en la formation de polypes sur la muqueuse interne du côlon ou du rectum. Ces excroissances, petites et bénignes au début, peuvent devenir cancéreuses puis, se développer en tumeurs malignes pour provoquer le cancer du côlon. Le cancer du côlon peut avoir plusieurs causes liées à des facteurs de risques.

Les causes du cancer du côlon

Le cancer du côlon survient lorsque des cellules cancéreuses se développent dans la muqueuse du côlon ou du rectum. Même si les causes exactes de ce mal ne sont pas clairement connues, certaines situations sont reconnues comme à l’origine de cette pathologie.

Lire aussi :  Soulagez vos lombaires soumis à rude épreuve dans votre quotidien

La prolifération des polypes colorectaux

Les polypes colorectaux sont des excroissances qui avec le temps se forment dans le côlon. Cependant, il peut arriver que ceux-ci prolifèrent et évoluent pour devenir malins et provoquer un cancer du côlon.

Les maladies inflammatoires de l’intestin

Certaines affections de l’intestin telles que la colite ulcéreuse ou la maladie Crohn ont abouti au développement d’un cancer du côlon.

L’alimentation

Des études ont prouvé qu’une consommation excessive de viande rouge et de charcuterie en général, associée à une consommation insuffisante de fruits et légumes, peuvent entraîner un cancer du côlon.

charge cancer soins prise colon

Le tabac et l’alcool

Les produits de dégradation du tabac et de l’alcool sont également connus pour être des causes convaincantes du développement du cancer du côlon.

Si le cancer du côlon peut être soigné, il faut tout de même rappeler que les causes ci-dessus mentionnées sont générales et peuvent ne pas être le cas chez certaines personnes souffrant du mal.

Les facteurs de risques du cancer du côlon

Si le cancer du côlon peut présenter différentes causes, il existe des facteurs de risque qui augmentent les chances de sa survenue. Il s’agit notamment :

  • d’un âge avancé (au-delà de 50-60 ans) ;
  • des antécédents familiaux (des prédispositions héréditaires, notamment dans le cas de certaines maladies reconnues pour provoquer le cancer du côlon) ;
  • d’une mauvaise hygiène alimentaire (régime alimentaire très riche en viande rouge, le tabagisme et l’alcoolisme) ;
  • l’obésité ;
  • l’exposition à certaines substances toxiques telles que l’amiante, le benzène, etc.

Par ailleurs, il convient de préciser que les facteurs de risques du cancer du côlon n’impliquent pas un développement systématique de la maladie. Certains sujets peuvent ne présenter aucun de ces facteurs ni des causes connues de la maladie et la développer tout de même.

Lire aussi :  Que savoir sur l'augmentation mammaire avec prothèse

Les symptômes du cancer du côlon

Contrairement à d’autres cancers ou pathologies, le cancer du côlon peut ne pas présenter de symptômes. Toutefois, lorsque son existence est actée, certains signes le caractérisent comme des douleurs abdominales, du sang dans les selles, un changement des habitudes intestinales, la fatigue et faiblesse générale ou encore l’anémie.

Cependant, les symptômes ci-dessus évoqués peuvent également être associés à d’autres maladies. C’est pourquoi il est conseillé de consulter un professionnel de la santé lorsque ces symptômes surviennent et que vous présentez des facteurs de risques de la maladie.

Les options de traitement du cancer du côlon

Le cancer du côlon figure parmi la liste des cancers faisant le plus de victimes dans le monde. Contrairement à d’autres types de cancers, celui-ci peut être guéri lorsqu’on parvient à le détecter au moment opportun.

Les tests de dépistage

Tout comme les autres cancers, le cancer du côlon évolue selon plusieurs stades. Il est impératif de l’éliminer dès le premier stade, au moment où la tumeur est encore petite et est localisée dans la muqueuse de la paroi interne du colon. Pour ce faire, pour les personnes âgées entre 50 et 74 ans, il est recommandé d’effectuer à titre préventif des tests de dépistage tous les deux ans avec un kit délivré par un médecin généraliste. En cas de complication, il est possible d’envisager d’autres alternatives. Une opération chirurgicale pourrait être envisagée pour retirer la tumeur et les tissus potentiellement touchés afin de bloquer les risques de récidives.

Lire aussi :  Digestion difficile : les meilleurs remèdes de grand-mère

La chimiothérapie et radiothérapie

Dans d’autres cas, notamment les plus avancés, une chimiothérapie ou une radiothérapie sont les meilleurs moyens de traitement du cancer du côlon. Par la chimiothérapie, ce sont des médicaments qui sont utilisés pour détruire les cellules cancéreuses ou empêcher leur croissance. Quant à la radiothérapie, ce sont des rayonnements qui sont envoyés au niveau de la zone atteinte afin de détruire les cellules cancéreuses.

Les prises en charge du cancer du côlon

Le cancer du côlon est l’une des affections prises en charge par la Sécurité sociale et les mutuelles de santé en général. Une couverture médicale pour les soins comprenant les consultations médicales, les examens de diagnostics et les traitements est accordée aux patients. De même, il existe des programmes de prévention ou dépistage disponibles pour les personnes qui ne sont pas encore atteintes par la maladie. Aussi, selon le cas du patient, il est possible qu’un remboursement intégral de ses frais médicaux soit effectué.

Laisser un commentaire