Peut-on travailler avec une rupture du tendon supra épineux ?

4.5/5 - (2 votes)

La rupture du tendon supra-épineux est une lésion fréquente qui peut survenir suite à un accident, un geste brusque ou répétitif, ou encore à l’usure naturelle du tendon avec l’âge. Elle se développe généralement en même temps que d’autres déchirures des muscles de la coiffe des rotateurs, qui peuvent résulter d’un traumatisme ou de microtraumatismes répétés. Les symptômes d’une rupture du tendon supra-épineux comprennent une douleur importante, une limitation de la mobilité de l’épaule et une gêne fonctionnelle au quotidien. Elle est différente de la tendinite du sous-épineux, bien qu’elles soient toutes les deux une affection fréquente qui touche les muscles de la coiffe des rotateurs.

Qu’est-ce qu’une rupture du tendon supra-épineux ?

Le tendon supra-épineux est situé à l’arrière de l’épaule et est l’un des tendons les plus fréquemment endommagés. Une rupture du tendon supra-épineux est une déchirure partielle ou totale du tendon du muscle supra-épineux. Cette déchirure peut être partielle ou totale. Une déchirure partielle provoque une rupture incomplète des fibres musculaires, tandis que les déchirures de pleine épaisseur provoquent une rupture complète des fibres musculaires. Les symptômes d’une déchirure du supra-épineux comprennent une douleur en soulevant et en abaissant le bras, une douleur lorsque vous vous allongez sur l’épaule blessée, une raideur ou une sensation de brûlure dans l’épaule et une limitation de l’amplitude des mouvements.

Lire aussi :  Démystifier la procédure : comment réaliser un test de paternité en France

Les causes et facteurs de risque d’une rupture du tendon supra-épineux

Les étiologies d’une rupture du supra-épineux sont généralement d’ordre mécanique. Plusieurs facteurs sont incriminés, notamment l’âge et l’arthrose acromio-claviculaire, la forme anatomique de l’acromion (cas des becs osseux) à l’origine de conflit acromio-claviculaire et la sollicitation excessive et répétée de l’épaule, surtout dans certaines activités quotidiennes et dans les sports à risque (sports de main). Ces facteurs vont entrainer progressivement l’usure du tendon pour aboutir à la rupture qui peut être superficielle ou profonde, complète ou incomplète (rupture transfixiante).

Symptômes et traitement d’une rupture du tendon supra-épineux

La douleur est le principal symptôme de la rupture du tendon supra-épineux, dont l’intensité est évolutive et variable en fonction du degré de la rupture. Cette douleur s’accompagne presque toujours d’une impotence fonctionnelle relative ou absolue du membre supérieur, ce qui rend la mobilisation de celui-ci difficile. Le traitement dépend de l’importance de la rupture du supra-épineux, objective par l’imagerie (l’IRM de préférence). Il peut être médical et conservateur à l’aide d’antalgique, de kinésithérapie et d’infiltration de corticoïdes. Par contre, pour une rupture très profonde ou totale, la chirurgie est souvent envisagée pour libérer l’articulation.

Peut-on travailler avec une rupture du tendon supra-épineux ?

La capacité d’une personne à travailler normalement avec une rupture du tendon supra-épineux dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de travail effectué, l’intensité des symptômes et la chirurgie. Lorsque le poste occupé au sein d’une entreprise requiert des activités qui sollicitent beaucoup l’épaule, le travail devient très difficile, voire impossible. Il faut être très prudent et vite se traiter, car l’affection va évoluer progressivement vers une aggravation qui entraine une incapacité fonctionnelle totale. Une chirurgie devient alors nécessaire et impose un arrêt de travail pendant une durée de récupération physiologique du membre allant de 3 à 6 mois.

Lire aussi :  Prostalim XR avis : la solution naturelle pour prévenir les troubles de la prostate

Par contre, pour des lésions tendineuses superficielles, un traitement médical bien conduit peut permettre au sujet de poursuivre son travail. Il devra cependant réduire les tâches qu’ils effectuent au quotidien afin d’accélérer la guérison. Il est donc possible de travailler avec une rupture du tendon supra-épineux, à condition de prendre des précautions et de suivre un traitement médical adapté.

En conclusion, la rupture du tendon supra-épineux est une lésion fréquente qui peut entrainer une douleur chronique et une perte de fonction de l’épaule. Elle est causée par une déchirure du muscle supra-épineux, qui se trouve sur le côté extérieur de l’omoplate. Cette blessure nécessite une prise en charge médicale rapide et adaptée pour éviter une incapacité fonctionnelle totale. Il est donc possible de travailler avec une rupture du tendon supra-épineux, mais cela dépend de plusieurs facteurs et nécessite une approche individuelle.

Laisser un commentaire