La gestion de l’incontinence chez les adultes : solutions et conseils pratiques

Noter cet article

L’incontinence chez les adultes est un dysfonctionnement qui survient généralement avec l’âge et qui peut avoir des répercussions sur la vie en société d’un individu. Elle se manifeste par des fuites urinaires involontaires qui peuvent être déclenchées de diverses manières. Outre ses causes naturelles, l’incontinence peut également être favorisée par certaines habitudes quotidiennes telles que la consommation excessive de caféine, d’alcool ou de tabac, le surpoids ou une constipation régulière. Toutefois, il est possible d’y trouver des solutions efficaces afin d’en finir avec ou du moins s’y adapter.

Utiliser des protections urinaires

Le recours à des protections urinaires est sans doute la solution la plus proche et la plus simple pour gérer les inconforts de l’incontinence. En effet, les pertes d’urine peuvent parfois être abondants et très odorants. Elles peuvent ainsi mettre mal à l’aise la personne atteinte du mal, mais aussi son entourage. Opter pour des protections urinaires est donc une solution pour éviter tout contact entre l’urine et les vêtements, mais aussi masquer les odeurs. Cependant, le choix des protections absorbantes pour homme doit se faire selon l’individu, mais surtout de son degré d’incontinence. Une mauvaise adéquation du besoin à la situation pourrait non seulement être source de gêne, mais aussi d’indisposition de l’entourage. C’est pourquoi il est indispensable de bien choisir ses protections absorbantes afin d’être bien protégés et d’éviter des situations inconfortables.

Lire aussi :  Combien de temps peut-on vivre avec une polyarthrite ?

Suivre des traitements médicamenteux

Aussi subtile que cela puisse paraître, l’incontinence peut être associée à une maladie qui peut être diagnostiquée et soignée convenablement. Selon le degré des fuites et de ses manifestations, le médecin traitant peut faire une prescription de médicaments à consommer par voie orale, sous forme d’injections ou même de produits à faire appliquer localement. Généralement, les produits anticholinergiques font partie des traitements prescrits pour faire face à une incontinence chez l’adulte. Ils permettent de réduire la sensibilité de la vessie et donc de limiter les contractions involontaires causant les fuites urinaires. Les traitements médicamenteux de l’incontinence sont variés et n’offrent pas toujours pas les mêmes effets. Néanmoins, ils restent une solution de choix pour gérer avec efficacité ces moments d’inconforts.

Recourir à la chirurgie

L’incontinence chez l’adulte survient en générale pour deux raisons : l’affaiblissement des tissus et muscles du périnée, et la faiblesse du sphincter urinaire. Dans le premier cas, lorsque les muscles du périnée qui servent de soutien à l’urètre ne sont plus solides, on observe un écoulement involontaire de l’urine généralement causés par le moindre effort ayant sollicité une contraction abdominale. Quant au dysfonctionnement du sphincter, ce sont les muscles qui se contractaient afin de bloquer toute fuite qui ne sont plus en mesure de jouer pleinement leur rôle. Cependant, peu importe le cas, le recours à la chirurgie peut être une alternative soulager ce mal. À cet effet, la cure chirurgicale de l’incontinence permettra de mettre une bandelette sous l’urètre afin d’empêcher les fuites urinaires dus à l’effort.

Lire aussi :  Pourquoi souscrire à un service de téléassistance ?

Faire attention à son alimentation

Un train de vie exécrable avec des habitudes alimentaires malsaines peuvent facilement ouvrir les portes à une incontinence chez une adulte. L’alcoolisme, le tabagisme, l’obésité ainsi que la consommation excessive de liquides peuvent fragiliser l’efficacité de la vessie. Ceci pourrait alors laisser place à des fuite urinaires occasionnelles ou fréquentes. Surveiller son alimentation tout en pratiquant une activité sportive régulière seraient d’excellents moyens de prévention contre l’incontinence.

Rééduquer sa vessie

La rééducation de la vessie est l’une des solutions privilégiées pour soulager les problèmes d’incontinence. Bien que ce dernier ne soit pas causé par un problème au niveau des muscles pelviens, opter pour une rééducation des sphincters de la vessie permettrait de mieux contrôler les fuites urinaires et de réduire le nombre de passage aux toilettes dans la journée. Pour ce faire, il existe des exercices comme ceux de Kegel ou des biofeedbacks qui aident à avoir un meilleur contrôle de l’activité de la vessie et des muscles environnants. Hormis le fait de réapprendre à contracter et à relâcher les muscles pelviens, un rendez-vous chez un kinésithérapeute pourrait également faciliter une rééducation rapide de la vessie.

Laisser un commentaire