Que soigne la Biorésonance ?

5/5 - (1 vote)

Encore nommée médecine quantique, la biorésonance, est une discipline alternative visant à déceler et à traiter le déséquilibre qu’il peut avoir au niveau de l’énergie corporelle. Bien qu’énormément contestée, cette approche continue d’être pratiquée par bon nombre de personnes pour comme solution pour soulager différentes affections et problèmes de bien-être. Quels sont les principes de base de cette pratique ? Comment se réalise-t-elle ? Trouvez ci-dessous l’essentiel sur cette discipline notamment ses fondements, sa réalisation, ses actions sur le corps, ainsi que ses contre-indications.

La biorésonance : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une méthode thérapeutique qui étudie la relation existant entre la santé et l’énergie corporelle. Cette pratique a pour fondement l’idée que les organismes vivants possèdent chacun une empreinte énergétique propre.

Elle utilise divers dispositifs spécialisés qui lui permettent de mesurer et d’évaluer les différentes vibrations énergétiques du corps. Ainsi, elle pourra éventuellement y déceler les blocages ou les déséquilibres.

La biorésonance utilise également des fréquences spéciales pour donner à nouveau de l’équilibre entre les vibrations énergétiques. Le rééquilibrage de ces troubles énergétiques qui se sont produits favorisera l’auto-guérison du corps.

La biorésonance pourrait donc aider à traiter de nombreuses affections. C’est un secteur réglementé et dont les normes qui gouvernent sa réalisation sont variables d’un pays à un autre. Cette solution de traitement se réalise par des spécialistes qui ont suivi une formation dans le domaine.

Lire aussi :  Quels sont les signes d'une insuffisance cardiaque droite ?

Ces professionnels peuvent être des naturopathes, des thérapeutes spécialisés dans la médecine alternative, etc. Bien qu’elle soit pratiquée un peu partout sur le globe, la biorésonance est encore mal acceptée par le corps de la médecine conventionnelle.

Comment se déroule une séance de cette pratique ?

Une séance de ce type de traitement nécessite obligatoirement un appareil spécial conçu pour la détection et la mesure des différentes vibrations énergétiques corporelles. En général, elle commence par une évaluation du cas du patient par le praticien afin de mieux cerner ses préoccupations spécifiques, ses symptômes ainsi que ses antécédents médicaux.

Une fois, que ce dernier à toutes les informations pour bien comprendre la situation de son patient, il le connecte à l’équipement de biorésonance par le biais d’électrodes. L’appareil se chargera d’envoyer des fréquences dans son corps qui doivent en principe résonner simultanément avec ses différentes vibrations énergétiques.

Ces signaux donnés feront par la suite l’objet d’une autre analyse par l’appareil afin de détecter un déséquilibre au niveau de l’énergie. Lorsqu’un dysfonctionnement est détecté, le praticien utilise le même équipement pour reharmoniser les choses.

Il le fait en envoyant toujours des fréquences données dans le corps de son patient. La réalisation d’une biorésonance peut durer entre 30 minutes à une heure de temps en fonction des besoins de chaque patient.

Il est capital de s’assurer de la qualification et de la compétence du praticien avant de se traiter à partir de cette option.

Quelles maladies la biorésonance est-elle susceptible de guérir ?

Cette méthode de traitement est très souvent présentée comme une alternative capable d’offrir de nombreux bienfaits pour l’organisme. Ses partisans affirment qu’elle permet un rétablissement de l’équilibre de l’énergie corporelle.

Lire aussi :  La main droite qui gratte : superstitions et explications médicales

Elle stimule l’auto-guérison de l’organisme et aide à diminuer l’anxiété ainsi que le stress. Cette technique de traitement peut également contribuer à avoir un meilleur sommeil. Elle permet d’atténuer les manifestations de certaines pathologies et d’optimiser le bien-être de façon générale.

La biorésonance aide également à réduire la douleur, à améliorer le fonctionnement du dispositif digestif et à accroître l’énergie. Il faudra garder à l’esprit que l’efficacité ainsi que les résultats de cette solution de traitement peuvent changer d’un sujet à un autre en fonction des cas.

Il est à notifier que ces prétendues actions ne sont pas encore validées, ni reconnues par le corps médical conventionnel. Jusque-là, il n’existe pas beaucoup d’études scientifiques sur cette méthode de traitement qui viendraient appuyer ces affirmations concernant ses bienfaits.

Pour ces différentes raisons, elle ne devrait en aucun cas remplacer les traitements de la médecine conventionnelle. Nous vous recommandons donc de chercher d’abord à consulter un spécialiste de la santé pour avoir un diagnostic en bonne et due forme et un traitement adapté.

La médecine quantique doit plutôt intervenir pour compléter les solutions médicales. Toutefois, c’est une option que tout le monde ne peut pas pratiquer. Cela peut être risqué dans certains cas.

Dans quels cas la réalisation de la biorésonance est-elle à éviter ?

Étant donné qu’il est question d’une méthode qui implique l’usage d’équipements qui émettent des ondes ou des fréquences, il est essentiel d’éviter son utilisation chez la femme enceinte ou chez les sujets qui portent des dispositifs médicaux électroniques (les stimulateurs cardiaques, les aides respiratoires, etc.).

Lire aussi :  Quels changements de situation devez-vous déclarer à la CPAM ?

Aussi, les épileptiques ou les individus atteints d’affections neurologiques doivent éviter cette solution de traitement, sauf avis contraire d’un spécialiste de la santé. Par ailleurs, certains sujets peuvent développer une hypersensibilité aux fréquences envoyées lors de la réalisation de la biorésonance.

Ils peuvent donc ressentir des inconforts, des malaises, ou une accentuation temporaire de leurs symptômes. Dans de tels cas, il vaut mieux arrêter le traitement.

 

 

 

Laisser un commentaire