Greffe de cheveux : ce que vous devez savoir

Noter cet article

La calvitie désigne le phénomène de perte partielle ou totale de cheveux. Plus fréquente chez l’homme, elle existe aussi chez les femmes. Les origines de la calvitie sont très diverses en fonction des patients et peuvent créer de sévères complexes. Aujourd’hui, il est possible d’avoir recours à la chirurgie esthétique pour effectuer une greffe de cheveux au niveau des zones dégarnies. C’est ce que nous allons voir dans ce dossier spécial.

Quelles sont les causes de la calvitie ?

Les causes de la calvitie sont très diverses. La plus répandue est la calvitie d’origine hormonale (produite par un excès de production de testostérone). Elle touche en majorité les hommes et elle est héréditaire. La calvitie peut aussi être provoquée par une pathologie comme endocrinienne comme l’hypothyroïdie par exemple. L’alopécie peut être également provoquée par la prise de médicaments (dans ce cas, elle est réversible). C’est le cas dans le cadre de la plupart des traitements par chimiothérapie. Si elle ne représente pas un danger pour la santé, force est de constater qu’elle est à l’origine de nombreux complexes, chez l’homme comme chez la femme.

Pourquoi choisir un spécialiste de la greffe de cheveux ?

L’inefficacité des traitements cutanés et des lotions a été prouvée. La greffe de cheveux est une intervention chirurgicale. Il est donc indispensable de faire appel à un chirurgien esthétique spécialisé dans la technique de l’autogreffe de cheveux. D’abord parce que l’opération doit être réalisée dans le strict respect des règles en matière de sécurité et d’hygiène. Ensuite, parce que les chirurgiens maitrisent les différentes techniques de greffe de cheveux et les adaptent aux besoins des patients. Par exemple, ce spécialiste de la greffe de cheveux à Paris utilise différentes techniques pour s’adapter aux calvities féminine et masculine d’une part et également au type de cheveux (greffes de cheveux fins, de cheveux bouclés, de cheveux afros). Il pourrait être tentant de voyager pour trouver une greffe de cheveux pas chère, mais les risques sont très élevés (manque d’hygiène, intervention ratée, rejet…).

Lire aussi :  Varices : comment l'opération a changé la vie de certains patients

Comment se déroule une greffe de cheveux ?

Le principe de l’intervention est très simple. Soit on prélève des cheveux sur les zones les plus denses pour les réimplanter sur les parties les plus dégarnies (implantation follicule par follicule), soit on prélève de petites bandes de peau. Le choix de la technique dépend de chaque partie et elle est adaptée au cas par cas par le spécialiste.

Quelles sont les suites de l’intervention ?

L’intervention de greffe de cheveux n’est pas une opération invasive. Elle n’est pas très douloureuse et elle ne nécessite ni d’hospitalisation ni d’arrêt de travail. Étant donné que c’est une opération de confort, c’est un acte médical qui n’est pas pris en charge par l’assurance maladie. Au départ, une petite croûte se forme et tombe au bout de 8 à 10 jours. Le cheveu greffé tombe avec, mais il repousse dans les deux à trois mois qui suivent. La cicatrisation est très rapide. On peut reprendre une activité sportive après la cicatrisation (à cause des risques de transpiration) et utiliser un shampoing doux à PH neutre durant quelques semaines.

Laisser un commentaire