L’opération de la myopie au LASIK

Noter cet article

Vous souffrez d’un trouble de la vue et particulièrement de myopie et vous souhaitez trouver une solution durable pour vous passer de lunettes et de lentille. La chirurgie réfractive a fait d’énormes progrès depuis ces 20 dernières années. Aujourd’hui, pour corriger les problèmes de myopie, les chirurgiens spécialisés utilisent la technique du LASIK dont nous allons vous parler dans cet article.

Qu’est-ce que la myopie ?

La myopie est définie comme une anomalie de la réfraction oculaire entraînant une mauvaise vue de loin sans toucher la vision de près. Elle nécessite le port de lunettes ou de lentilles de contact (lentilles de jour ou de nuit). Lorsque la myopie est stable, il est possible de pratiquer une chirurgie réfractive pour la traiter définitivement.

En quoi consiste l’intervention au LASIK ?

L’intervention LASIK consiste à utiliser un faisceau laser pour modifier le rayon de courbure de la cornée et modifier le pouvoir réfractif de l’œil. Réalisée sous anesthésie locale, elle ne dure que 10 à 20 minutes seulement. Un dispositif de maintien de l’œil est placé sur le patient ou sur la patiente et quelques gouttes anesthésiantes sont administrées sur la zone à traiter. Ensuite, à l’aide d’un laser « Excimer », des modifications sont effectuées sur la cornée. Le volet stromal est ensuite repositionné et une lentille pansement est alors mise en place le temps de la cicatrisation.

Lire aussi :  Liste des statines dangereuses : tout ce que vous devez savoir

Comment se préparer à une intervention au LASIK ?

Une fois que vous aurez trouvé un chirurgien pour votre opération de la myopie au laser à Paris, celui-ci vous indiquera les précautions à prendre avant l’intervention. Un traitement préopératoire peut vous être administré (collyre hydratant, collyre antiseptique, collyre, tranquillisant). Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour l’intervention. Évitez de porter des lentilles de contact quelques jours avant l’intervention. Prévoir d’être accompagné, car la conduire d’un véhicule est impossible dans les heures qui suivent l’intervention et le temps de retrouver une vue normale.

L’intervention, est-elle douloureuse ?

Durant l’intervention, les patients sont sous anesthésie locale. Même si la sensation peut être désagréable, l’opération n’est pas douloureuse. Les douleurs postopératoires sont généralement très modérées et elles peuvent être soulagées avec des antalgiques classiques. Une sensation de gêne peut être ressentie avec le pansement. Par contre, si vous ressentez des douleurs plus intenses, il est impératif de consulter un spécialiste.

L’opération au LASIK, est-elle remboursée ?

L’opération au LASIK est considérée comme une opération de confort. Elle n’est donc pas prise en charge par l’assurance maladie. En revanche, certaines mutuelles proposent de rembourser une partie des frais de l’intervention. Étudiez bien votre contrat au préalable et changez éventuellement d’assurance complémentaire en cas de besoin. Il n’y a pas de prescription d’arrêt de travail.

Après l’intervention au LASIK

Après l’opération, il faut compter un temps de repos de 24 h. C’est au bout de 12 heures que la vue revient progressivement. Tant que le patient ne retrouve pas une vue nette, la conduite d’un véhicule est fortement déconseillée. Il faut éviter de se gratter les yeux, même si l’on ressent une sensation de corps étranger dans l’œil (à cause du pansement). Il est conseillé d’attendre une semaine avant de reprendre une activité physique et 10 jours environ avant de se maquiller les yeux.

Laisser un commentaire