Tendinite tendon d’Achille : les remèdes de grand-mère

5/5 - (2 votes)

La tendinite du tendon d’Achille est une condition courante qui provoque une inflammation et des douleurs au niveau du talon. Elle peut être causée par une activité physique intense, un mauvais chaussage, ou un manque d’étirements. Les symptômes de cette tendinopathie peuvent rendre la marche et les déplacements difficiles au quotidien. Heureusement, il existe des remèdes de grand-mère et des bonnes habitudes à adopter pour prévenir la tendinite et soulager la douleur associée.

Tendinite du Tendon d’Achille : que savoir ?

La tendinite du tendon d’Achille est une affection qui provoque de la douleur, de l’enflure et de la sensibilité sur et autour du tendon d’Achille, qui est le grand tendon situé à l’arrière de la cheville. Elle est généralement causée par une surutilisation ou une blessure répétée du tendon, ce qui peut provoquer une inflammation et parfois une dégradation du tendon.

Voici ce que vous devez savoir sur cette condition :

  1. Causes : La tendinite du tendon d’Achille peut être causée par une surutilisation du tendon, par exemple due à une augmentation soudaine de l’intensité ou de la fréquence de l’exercice. Elle peut également être provoquée par des chaussures inappropriées, par un échauffement insuffisant avant l’exercice ou par des conditions médicales comme l’arthrite rhumatoïde.
  2. Symptômes : Les symptômes de la tendinite du tendon d’Achille comprennent généralement une douleur ou une sensibilité à l’arrière de la cheville, une enflure, une raideur et parfois un épaississement du tendon. La douleur peut s’aggraver pendant ou après l’activité physique.
  3. Diagnostic : Le diagnostic est généralement basé sur un examen physique et sur l’historique des symptômes. Dans certains cas, une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou une échographie peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic et évaluer la gravité de la tendinite.
Lire aussi :  Remèdes de grand-mère pour atténuer la douleur au coccyx

Les Remèdes de Grand-Mère pour Prévenir la Tendinite du Talon d’Achille

1. Hydratation : Le Pouvoir de l’Eau

L’hydratation joue un rôle crucial dans la prévention de la tendinite du tendon d’Achille. Le tendon a besoin d’eau pour rester souple et éliminer les toxines qu’il a tendance à stocker. Assurez-vous de boire au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour, de préférence une eau riche en bicarbonates comme Vichy ou St-Yorre. Vérifiez également la clarté de vos urines pour vous assurer d’une bonne hydratation. Évitez l’alcool, qui déshydrate, et le tabac, qui nuit à la microcirculation.

2. Les Granules Homéopathiques pour Soulager la Douleur

Si vous ressentez une douleur associée à la tendinite du tendon d’Achille, vous pouvez soulager cette douleur en utilisant des granules homéopathiques. Évitez les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pendant les 48 premières heures, afin de ne pas entraver le processus naturel de réparation du tendon. Au lieu de cela, vous pouvez prendre du paracétamol (dans la limite de 3 g par jour) ou opter pour l’homéopathie. Ruta graveolens 5 CH est une base couramment utilisée, avec 2 granules trois fois par jour. Vous pouvez également associer arnica montana 9 CH et rhus toxicodendron 5 CH si la douleur est atténuée par le mouvement.

3. Le Cataplasme d’Argile Verte pour Réduire l’Inflammation

L’argile verte est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et sa richesse en minéraux et oligo-éléments. Vous pouvez l’utiliser en cataplasme pour atténuer l’inflammation liée à la tendinite du tendon d’Achille. Mélangez 6 cuillères à soupe d’argile verte avec 4 cuillères à soupe d’eau tiède pour obtenir une pâte épaisse. Appliquez ce cataplasme en couche épaisse sur la zone douloureuse et maintenez-le pendant 30 minutes sous un bandage.

Lire aussi :  Langue fissurée : comprendre et gérer ce phénomène

4. Utilisez le Froid pour Soulager la Douleur

Le froid est un antalgique et un anti-inflammatoire naturel puissant. Une fois les 48 premières heures de réparation naturelle du tendon passées, vous pouvez appliquer du froid sur la zone douloureuse. Utilisez une poche spécifique de froid ou enveloppez des glaçons dans un linge et appliquez-les pendant au moins 10 à 20 minutes, deux à trois fois par jour.

Les Bonnes Habitudes à Prendre pour Prévenir la Tendinite du Tendon d’Achille

Outre les remèdes de grand-mère, il est important d’adopter de bonnes habitudes pour prévenir la tendinite du tendon d’Achille. Voici quelques conseils utiles :

  • Évitez les activités physiques trop intenses et les mouvements brusques qui sollicitent excessivement le tendon d’Achille.
  • Portez des chaussures adaptées avec un bon maintien et un amorti suffisant.
  • Échauffez-vous correctement avant toute activité physique et prenez le temps de vous étirer après l’effort.
  • Renforcez progressivement vos muscles du mollet pour améliorer la résistance du tendon d’Achille.
  • Évitez la surcharge pondérale, qui peut augmenter la pression exercée sur le tendon.

En suivant ces conseils simples et en utilisant les remèdes de grand-mère mentionnés précédemment, vous pouvez prévenir la tendinite du tendon d’Achille et soulager la douleur associée de manière naturelle.

N’oubliez pas que si les symptômes persistent ou deviennent insupportables, il est toujours recommandé de consulter votre médecin traitant pour un diagnostic précis et un traitement approprié.

Laisser un commentaire