Comprendre l’infection fongique de l’ongle vert

Noter cet article

Les infections fongiques des ongles sont courantes et peuvent affecter les ongles des mains et des pieds. Une des infections fongiques les plus courantes est l’infection de l’ongle vert, également connue sous le nom d’onychomycose verte. Ongle vert :  quels sont les causes, les symptômes et les traitements de l’ongle vert ? Tous les détails dans cet article.

Qu’est-ce que l’ongle vert ?

L’ongle vert est une infection fongique des ongles qui peut affecter les ongles des pieds et des mains. Elle se développe généralement lorsque les champignons pénètrent dans l’ongle et commencent à se nourrir de la kératine, qui est la protéine qui compose l’ongle. Cette infection peut causer une décoloration verdâtre de l’ongle, ainsi que d’autres symptômes tels que l’épaississement et la fragilité de l’ongle. Bien que l’infection soit généralement inoffensive, elle peut causer des douleurs et des inconforts, en particulier si elle n’est pas traitée rapidement.

Causes de l’ongle vert

L’infection de l’ongle vert est généralement causée par un champignon appelé Pseudomonas aeruginosa, qui est communément trouvé dans l’environnement. Ce champignon peut être présent dans les sols, les plantes, les égouts et l’eau, et il peut pénétrer dans l’ongle endommagé ou coupé pour provoquer une infection. Cependant, il est important de noter qu’il existe d’autres champignons qui peuvent également causer une infection fongique de l’ongle.

Les dermatophytes sont un type commun de champignon qui peuvent causer une infection fongique de l’ongle. Ces champignons se nourrissent de la kératine, qui est la protéine présente dans les ongles et les cheveux. Les champignons peuvent pénétrer dans l’ongle à travers des coupures ou des éraflures, ou en raison d’une humidité excessive.

Lire aussi :  Appareil auditif : Avoir une meilleure audition au quotidien

D’autres facteurs peuvent également augmenter le risque de développer une infection fongique de l’ongle, tels que des problèmes circulatoires, des antécédents d’infections fongiques, un système immunitaire affaibli ou une exposition prolongée à l’eau.

Le diagnostique doit être correctement fait afin de déterminer le type de champignon qui cause l’infection de l’ongle pour que le traitement soit efficace. Un professionnel de la santé peut effectuer un test de culture d’ongle pour déterminer le type de champignon qui cause l’infection et recommander un traitement approprié.

Symptômes de l’ongle vert

Les symptômes de l’ongle vert peuvent varier en fonction de la gravité de l’infection et du type de champignon qui cause l’infection. Le symptôme le plus commun est un changement de couleur de l’ongle en vert ou en jaune, qui peut commencer à la base de l’ongle et se propager vers le bout de l’ongle au fil du temps. L’ongle peut également devenir épaissi et fragile, ce qui peut rendre la coupe difficile et douloureuse.

Dans certains cas, les symptômes peuvent être plus graves et causer des douleurs et des inconforts. Des démangeaisons et des douleurs peuvent être présentes autour de l’ongle, et l’ongle peut devenir déformé et se séparer de son lit. L’ongle peut également avoir une texture granuleuse ou poudreuse, et il peut y avoir un écoulement de liquide ou une odeur désagréable.

Le diagnostic de l’ongle vert

Le diagnostic de l’ongle vert est généralement effectué par un professionnel de la santé, tel qu’un dermatologue ou un podologue. Le diagnostic implique souvent un examen physique de l’ongle et une évaluation des symptômes.

Lire aussi :  Pourquoi le psoriasis ne se guérit pas ?

Pour confirmer le diagnostic, un professionnel de la santé peut également effectuer un test de culture d’ongle. Ce test implique le prélèvement d’un échantillon de l’ongle infecté pour être examiné en laboratoire. Le test de culture d’ongle permet de déterminer le type de champignon qui cause l’infection, ce qui est important pour le traitement efficace de l’infection.

Dans certains cas, une biopsie de l’ongle peut également être recommandée pour aider à diagnostiquer l’infection de l’ongle vert. La biopsie implique le prélèvement d’un petit échantillon de tissu de l’ongle pour examen en laboratoire.

Traitement de l’ongle vert

Le traitement de l’ongle vert dépendra de la gravité de l’infection et du type de champignon qui cause l’infection. Dans les cas légers, il peut être possible de traiter l’infection à domicile. Les remèdes maison peuvent inclure le trempage de l’ongle dans de l’eau tiède avec du sel d’Epsom ou du vinaigre de cidre de pomme, l’utilisation d’un antifongique topique tel que le peroxyde d’hydrogène ou l’huile d’arbre à thé, et le maintien des ongles propres et secs.

Dans les cas plus graves, il peut être nécessaire de consulter un professionnel de la santé pour un traitement plus agressif. Les traitements plus forts peuvent inclure des antifongiques oraux tels que la terbinafine ou l’itraconazole, une intervention chirurgicale pour enlever l’ongle infecté, ou une thérapie laser ou photodynamique.

Le traitement de l’ongle vert peut prendre plusieurs mois, et il est important de suivre les instructions du professionnel de la santé pour que le traitement soit efficace. Dans certains cas, un traitement prolongé ou répété peut être nécessaire pour éliminer complètement l’infection.

Lire aussi :  Quel est le prix de cigarettes en France ?

Prévention de l’ongle vert

La prévention de l’ongle vert consiste à éviter les situations qui peuvent conduire à une infection fongique des ongles. Voici quelques conseils pour vous aider à prévenir l’ongle vert.

  • Maintenir les pieds et les mains propres et secs : il est nécessaire de se laver régulièrement les pieds et les mains avec de l’eau et du savon et de les sécher complètement pour éviter l’humidité qui favorise la croissance des champignons.
  • Porter des chaussures et des chaussettes respirantes : il faut porter des chaussures et chaussettes qui permettent à vos pieds de respirer et qui évitent l’accumulation d’humidité.
  • Éviter de marcher pieds nus dans les endroits publics : il est recommandé de porter des chaussures ou des chaussons pour éviter d’être en contact avec les surfaces potentiellement infectées.
  • Éviter de partager les chaussures, les chaussettes ou les outils de manucure : il est important de ne pas partager ces articles car cela peut propager les champignons.
  • Éviter de couper les ongles trop courts ou de les ronger : il est nécessaire de ne pas couper les ongles trop courts ou de les ronger car cela peut causer des blessures aux ongles, qui peuvent favoriser la croissance des champignons.
  • Éviter les blessures aux ongles : il est important de porter des chaussures de sécurité lors d’activités risquées pour éviter les blessures aux ongles, qui peuvent favoriser la croissance des champignons.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez réduire considérablement le risque de développer une infection de l’ongle vert.

 

Laisser un commentaire