Que soigne un Urologue ?

5/5 - (1 vote)

L’urologie est une branche de la médecine et de la chirurgie qui étudie et traite les maladies de l’appareil urinaire, notamment les reins, les voies urinaires, la vessie, l’urètre et la prostate masculine. Les urologues sont alors des chirurgiens spécialisés dans le traitement des maladies des voies urinaires et des organes génitaux. Ils ont une formation en chirurgie générale et une formation spécialisée en urologie. Ils proposent des traitements chirurgicaux, des soins médicaux et des consultations de suivi. Quels sont les traitements qu’offre un urologue et quand devez-vous penser à consulter un urologue ? Voilà les sujets autour desquels va tourne le développement de cet article.

Les Différents Traitements D’un Urologue

L’urologue se consacre au traitement des maladies pouvant affecter les voies urinaires humaines ou les voies génitales.

Généralités

Plus précisément, tant chez l’homme que chez la femme, l’urologue traite :

Infections urinaires : Ce sont des infections qui peuvent affecter un organe ou une structure des voies urinaires. Les infections urinaires se divisent en : pyélonéphrite (infection des reins), urétérite (infection des uretères), cystite ( infection de la vessie) et urétrite (infection de l’urètre).

Maladie rénale ; Glomérulonéphrite , syndrome néphrotique , néphropathie diabétique , rein polykystique , hydronéphrose et insuffisance rénale.

Cystite interstitielle : Il s’agit d’une forme non infectieuse d’ inflammation de la vessie (cystite non infectieuse), de cause inconnue, qui produit des douleurs pelviennes chroniques et des problèmes urinaires.

Rétrécissement d’urètre : C’est le rétrécissement de l’urètre n’importe où sur son chemin.

Tumeurs affectant l’un des organes ou structures des voies urinaires. Parmi ces tumeurs, le cancer du rein et le cancer de la vessie méritent une mention particulière .

Incontinence urinaire : C’est le faite de perdre involontairement de l’urine..

La vessie hyperactive : En termes simples, il s’agit du besoin, urgent et soudain dans la plupart des cas, d’uriner fréquemment.

La cystocèle : Aussi connue sous le nom de prolapsus vésical , il s’agit du glissement de la vessie de son siège naturel vers le bas.

Examen physique chez l’homme

Dans certaines circonstances, l’examen physique d’un homme par un urologue peut comprendre une manœuvre diagnostique connue sous le nom de toucher rectal de la prostate ( ERD: Examen Rectal Digital ). Le toucher rectal de la prostate est le test diagnostique le plus simple et le plus rapide pour vérifier l’ état de santé de la prostate. Exclusivement chez l’homme, l’urologue se consacre à la prise en charge de :

  • Cancer de la prostate
  • Hypertrophie bénigne de la prostate ;
  • Prostatite .
  • Cancer du testicule et cancer du pénis ;
  • La maladie de Peyronie ;
  • Dysfonction érectile (ou impuissance } ;
  • Infertilité masculine.

De toute évidence, l’urologue possède toutes les compétences nécessaires pour reconnaître et traiter l’ensemble des causes potentielles de l’infertilité masculine.

Diagnostic

Pour construire un diagnostic, l’urologue part toujours des antécédents cliniques et de l’examen physique . Ensuite, selon les circonstances, il pourra prescrire des tests diagnostiques plus spécifiques, tels que :

  • Examens d’ imagerie : échographie des testicules, de la prostate, de la vessie, des reins, IRM du bas-ventre , scanner abdominal et scintigraphie rénale ;
  • Examens endoscopiques : cystoscopie, urétrocystoscopie et urétroscopie ;
  • Tests de laboratoire : analyse d’urine , test PSA , spermioculture et spermogramme ;
  • Tests urodynamiques : l’urodébitmétrie , la cystométrie, l’électromyographie de la vessie, la mesure des résidus post-mictionnels, l’étude pression/débit, la profilométrie de pression urétrale et l’examen vidéo-urodynamique ;
  • Examens de biopsie (par exemple biopsie de la prostate , biopsie de la vessie et biopsie rénale).

Consultation D’un Urologue

Notez d’abord que pour les femmes, les urologues peuvent traiter les maladies de l’appareil urinaire (rein, urètre et vessie). Les gynécologues sont plus susceptibles de traiter des femmes que les urologues.

Quand dois-je consulter un urologue ?

Si vous avez des symptômes urinaires ou sexuels, vous ne devez pas les prendre à la légère ou éviter de consulter un urologue. Les principales raisons qui doivent amener un homme ou une femme à contacter un urologue sont :

  • Présence, apparemment sans raison, de sang dans les urines ;
  • Besoin persistant d’ uriner souvent et de manière urgente ;
  • Douleur ou brûlure persistante pendant la miction ;
  • Perte récurrente d’urine (incontinence urinaire) ;
  • Émission récurrente de spermatozoïdes avec du sang ;
  • Présence d’un testicule enflé ;
  • Atrophie testiculaire ;
  • Perte de désir sexuel au fil du temps ;
  • Dysfonction érectile.

Comment se déroule une séance d’urologie ?

La première étape d’une visite urologique typique est une courte entrevue liée aux symptômes . Le bref entretien sur les symptômes permet à l’urologue de se faire une brève idée du problème actuel.

La deuxième étape est celle des antécédents cliniques. A travers ces antécédents médicaux, l’urologue recueille une série de faits d’intérêt médical relatifs au patient. C’est par exemple, l’état de santé général, les maladies subies dans le passé, les habitudes, l’activité professionnelle, les éventuelles maladies récurrentes dans la famille, etc. L’anamnèse oriente l’urologue vers les causes possibles à l’origine des symptômes dénoncés par le patient.

La troisième et dernière étape est l’ examen physique (ou examen physique ). A travers l’examen physique, l’urologue analyse minutieusement le corps du patient, à la recherche de symptômes et de signes liés à une souffrance de l’organisme. Lors de l’examen physique, l’urologue utilise des manœuvres particulières qui servent à approfondir tout ce qui concerne les symptômes. Rappelons que, dans certaines circonstances, chez le patient de sexe masculin, l’examen physique réalisé par l’urologue comporte également une exploration rectale digitale de la prostate.

Combien coûte une séance de consultation en urologie ?

L’Assurance Maladie prend en charge une partie des consultations d’urologie qui font partie de la coordination des soins. Il est donc conseillé de contacter à l’avance votre médecin de famille et de demander à être orienté vers un spécialiste. Les frais restants de la consultation sont généralement couverts par la caisse d’assurance maladie. Avant de vous adresser à un urologue, votre médecin de famille peut vous demander de passer certains tests pour établir le diagnostic.

Les Collaborateurs D’un Urologue

Très souvent, l’urologue collabore avec d’autres professionnels du secteur médical. Parmi ces figures professionnelles, on trouve :

L’ oncologue

L’urologue et l’ oncologue travaillent ensemble lorsqu’ils doivent traiter une tumeur dans un organe ou une structure des voies urinaires ou de l’appareil génital masculin.

Le neurologue

L’urologue et le neurologue collaborent lorsqu’ils doivent faire face à une pathologie de l’appareil urinaire ou de l’appareil reproducteur masculin liée à un dysfonctionnement d’ordre nerveux.

Le néphrologue

Urologue et néphrologue collaborent lorsqu’ils doivent faire face à une pathologie rénale importante (insuffisance rénale par exemple).

Le gynécologue

L’urologue et le gynécologue coopèrent lorsqu’ils ont affaire à des troubles de l’appareil urinaire qui, chez la femme, impliquent également certains organes de l’appareil génital féminin ( cystocèle par exemple ).

Le chirurgien pédiatre

L’urologue collabore avec le chirurgien pédiatre lorsqu’il doit faire face à des pathologies des voies urinaires ou de l’appareil génital masculin typiques du jeune âge, qui nécessitent une pratique chirurgicale.

L’ endocrinologue

Urologue et endocrinologue coopèrent lorsqu’ils doivent faire face à des pathologies de l’appareil génital masculin causées par des déséquilibres hormonaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *