Quelles sont les bienfaits de l’huile d’olive ?

Noter cet article

L’huile d’olive est une huile végétale obtenue par pression des fruits de l’olivier. En effet, la pulpe des olives contient une huile riche en Omega-9. Elle possède de nombreuses propriétés qui sont bénéfiques pour la santé. Très souvent recommandé par les nutritionnistes, ce corps gras fait l’objet d’une attention particulière. Il se retrouve un peu partout sur le marché. Quels sont ses bienfaits ? Comment procéder à son choix ? Découvrez quelques informations nécessaires à son propos.

Que contient l’huile d’olive ?

La composition de cette huile dépend en partie de deux conditions à savoir : la qualité des olives et le système de production du produit. En effet, le climat influence largement l’excellence de ces fruits et cela se ressent dans l’huile. C’est la raison pour laquelle de façon classique, il est conseillé d’opter pour une huile vierge extra issue d’une culture biologique et d’une pression à froid. Pour tout dire, elle est constituée d’acide gras, de vitamines, d’antioxydants, etc.

La composition en acides gras de l’huile d’olive se présente comme suit :

  • 55 à 83 % d’oléique qui sont des acides gras mono insaturés (Omega-9) ;
  • 3,5 à 21 % de linoléique et de gamma-linoléique (Omega-6), 1 % d’alpha linoléique (Omega-3) qui sont des acides gras poly insaturés ;
  • 7,5 % à 20 % de palmitique, 2 à 12 % de stéarique, 0,5 % d’arachidique qui sont des acides gras saturés.

En termes de vitamines, elle se constitue de provitamine A et des vitamines E, D et K. Comme autres constituants, elle comprend des polyphénols, des phytostérols, du squalène, du sélénium et de la chlorophylle.

Quels sont les bienfaits de l’huile d’olive ?

Comme vous pouvez le remarquer ci-dessus, les éléments constitutifs de l’huile d’olive sont non seulement divers, mais aussi très utiles pour maintenir une bonne santé. Ceci étant, les avantages de cette huile sont nombreux à savoir qu’elle :

  • Protège le cœur ;
  • Combat l’acné ;
  • Hydrate le corps et le cuir chevelu ;
  • Préviens du cancer ; etc.
Lire aussi :  Comment bien choisir sa solution de téléassistance ?

Elle est aussi d’usage en cosmétique pour faire disparaître les rides, pour le démaquillage, pour stimuler la repousse des cheveux, etc. Il faut noter qu’elle détient même des vertus anti-inflammatoires. Pour bénéficier efficacement de ces avantages, il est recommandé de la consommer régulièrement, mais de façon modérée.

Comment procéder au choix de l’huile d’olive ?

Il est difficile de choisir cette huile dans le commerce, compte tenu de sa particularité. Voici pour vous quelques critères utiles pour vous en sortir.

L’appellation d’origine

Il est fait obligation aux producteurs de mentionner la provenance sur l’étiquette des huiles disponibles sur le marché européen. Ceci renseigne sur l’origine des olives et sur le milieu de production du produit. Néanmoins, cette information n’est pas pour autant bénéfique.

Ainsi, il est préférable d’opter pour des huiles d’olive dotées d’AOC ou d’AOP (appellation d’origine contrôlée ou protégée). C’est une garantie pour connaître le terroir d’un produit. C’est-à-dire le sol où ont été cultivés les fruits ayant conduit à sa production, le climat ainsi que la maîtrise de fabrication. En France, il existe 8 appellations à savoir :

  • AOP huile d’olive de Corse ;
  • AOP huile d’olive de Nîmes ;
  • AOP huile d’olive de Nyons ;
  • AOP huile d’olive de la vallée des Baux-de-Provence ;
  • AOP huile d’olive de Haute-Provence ;
  • AOP huile d’olive d’Aix-en-Provence ;
  • AOP huile d’olive de Nice ;
  • AOP huile d’olive de Provence.

Ces appellations doivent être suivies de la mention France sur les bouteilles pour vous rassurer de leur originalité.

Le caractère bio ou non-bio

La certification « AB » (agriculture biologique) est pour garantir l’absence d’éléments chimiques dans le traitement des olives. Mais il faut noter que cela n’a aucun rapport avec la qualité gustative de l’huile d’olive. Ainsi, le logo « AB » vous permet de savoir que l’huile pour laquelle vous optez n’est pas contaminée par un taux élevé de résidus de pesticides.

Lire aussi :  Bracelet d'alerte médicale : pour quel public ?

Le fruité

Il est réparti selon 3 types de goût.

  • Le fruité vert : c’est la caractéristique des huiles issues des olives cueillies juste avant maturation. Elles sont généralement de grande qualité avec d’excellents arômes, un goût amer et elles sont pourvues en polyphénols. Ici, les huiles italiennes sont celles qui présentent de telles spécificités, mais il y en a de disponible en France également.
  • Le fruité mûr : cette huile d’olive provient des fruits mûrs et noirs. Ainsi, elle présente plus de douceur et de rondeur au goûter (moins amères et moins ardentes) en comparaison au premier. Ce sont généralement des huiles provenant de l’Espagne ou de la Tunisie. En France, ce sont les huiles AOP de Nîmes et de Nyons qui présentent ces caractéristiques.
  • Le fruité noir : elle est tirée après la fermentation des olives sous contrôle de la température, du temps et de l’oxygène. Il s’agit d’une technique ancestrale. Elle est classée dans la catégorie des huiles « vierge ». L’huile est crémeuse avec des arômes spéciaux (cacao, champignon et sous-bois). En France, vous pouvez distinguer l’AOC Provence.

La date de péremption

Ici, les promoteurs d’huile d’olive tiennent compte de la date de mise en bouteille. Généralement, c’est la DDM (date de durabilité minimale) qui est affichée sur les bouteilles. En effet, l’huile du fruit de l’olivier est fragile et perd rapidement ses qualités. Sur ce, à l’achat, il est déconseillé d’opter pour les plus longues DDM. Ce qu’il fallait, c’est la date de récolte des olives. Mais cette mention ne figure que sur les produits de gamme très élevée et donc très coûteux. Alors, pour éviter que votre produit perde toutes ses qualités, ne le gardez pas trop longtemps.

L’usage

Tenez compte de l’usage dont vous voulez faire de votre huile d’olive pour la choisir. En effet, les huiles haut de gamme (vierge extra obtenue par un procédé mécanique) sont excessivement chères que celles industrielles. Néanmoins, ces dernières ne sont pas forcément de qualité douteuse. Juste qu’elles manquent de particularité, car elles sont obtenues suite à un mélange de plusieurs autres huiles de provenance diverse.

Lire aussi :  Qu'est-ce qu'un Picc Line et comment est-il posé ?

Sur ce, pour une huile de cuisson, vous pouvez opter pour celle industrielle (huile vierge). Étant donné qu’elle perdra la plupart de ses nutriments et arômes au contact de la chaleur. Choisissez une huile vierge extra qui a plus de subtilité pour vos préparations crues.

La dégustation

Sachez que votre palais est votre meilleur allié pour le choix d’une huile d’olive. Ainsi, il vous faut apprendre à la déguster au même titre que le vin. Mais ici, faîtes attention de ne pas vous laisser tromper par les arômes. Une huile du fruit de l’olivier fort aromatisée, n’est pas forcément la meilleure. Goûter pour choisir le fruité qui vous convient le plus.

Le type

Il est recommandé d’opter pour deux types d’huile du fruit de l’olivier. Il s’agit de l’huile vierge et de l’huile extra vierge. En optant pour l’une d’entre elles, assurez-vous de ce que leur taux d’acidité soit toujours très bas. C’est aussi un facteur de qualité.

Comment consommer l’huile d’olive ?

De préférence, dès son ouverture, elle doit être consommée dans les 3 ou 4 mois qui suivent. Ceci parce qu’au fur et à mesure du temps, elle perd en qualité et tend à rancir à cause du contact avec l’air. Le point de fumée de ce produit est compris entre 160 et 216 °C. Au-delà, il libère des composés toxiques dans les aliments.

Cette huile doit être consommée crue normalement. En effet, c’est le meilleur moyen pour bénéficier de tous ses nutriments. Il faut l’appliquer directement sur vos mets et préparations. Comme évoqué au tout début, l’huile d’olive demeure un corps gras. Ainsi, aux plus deux cuillères à soupe de cette dernière au quotidien sont largement suffisantes pour nourrir l’organisme.

Laisser un commentaire